Site de la saison en cours
Danse Danse fermer  
En coprésentation avec
Québec

Fondation de danse Margie Gillis

Margie Gillis

26. 27. 28. 29. 30 mars 2013
Cinquième Salle

Complet 28. 29. 30 mars - Supplémentaire le 30 mars à 16 h

« Margie Gillis a toujours le “corps pensant”, selon sa propre formule, peut-être même plus que jamais. » (La Presse, Montréal, Canada)
 
« Artiste épanouie, équilibrée, Margie séduit tout à la fois par sa riche palette expressive et sa force de concentration. » (Le Figaro, Paris, France)
 
Lauréate d’un Prix du Gouverneur général pour l’ensemble de sa carrière, la grande Margie Gillis revient à Danse Danse avec une nouvelle création intitulée The Light Between. Fruit de toute une vie de questionnement artistique, cette œuvre mettra en scène 3 danseurs dans une scénographie modulaire de Randal Newman, peintre et sculpteur de réputation internationale avec lequel Gillis rêvait de travailler depuis des lustres. D’un caractère indubitablement lumineux et léger, la chorégraphie met en relief tout l’espoir dont est porteuse l’émouvante vulnérabilité humaine.
 
The Light Between
C’est au moment de leur première rencontre, il y a plus de 25 ans, que la chorégraphe Margie Gillis et l’artiste visuel Randal Newman jetaient, sans le savoir, les fondements de The Light Between. Ils songeaient déjà à amalgamer langage chorégraphique et éléments sculpturaux et picturaux évoquant le corps du danseur, projet qui n’a cessé d’évoluer depuis lors. Et voici que les deux artistes sont à nouveau réunis pour nous présenter les fruits de leur travail créatif, une œuvre modulaire structurée par des solos, des duos et des trios, interprétée par Margie Gillis, Holly Bright et Marc Daigle.
 
« Je chorégraphie et je danse en puisant en moi pour ensuite rendre visible cette imagerie qui habite mon corps. Je cherche à travailler avec ce qui est essentiel, vulnérable et authentique dans notre nature, et à le mettre en lumière. J’ai toujours été fascinée par les liens miraculeux existant entre les expressions physiques de l’intellect, des émotions et de la spiritualité. La danse... outil de catharsis, de transformation et de révélation. » Margie Gillis
 
« Une extrême précision d’une infinie douceur. Jamais l’envoûtement n’est rompu. Sans aucun décor, sans effet d’éclairage, elle n’exprime que la force du sentiment et le pouvoir de la sincérité. » (Le Soleil, Québec, Canada)
 
Margie Gillis
Margie Gillis danse depuis toujours, mais sa carrière professionnelle a commencé en 1976. Elle a reçu les éloges de la critique pour ses prestations un peu partout sur la planète. Créatrice passionnée de plus d’une centaine d’œuvres de danse, elle a travaillé avec les plus grands danseurs et artistes de son temps, tant à la réalisation de projets personnels qu’à titre de collaboratrice pour les œuvres de ses pairs. Soucieuse d’assurer la pérennité de son art, Margie Gillis enseigne fréquemment dans diverses institutions, notamment à la prestigieuse Juilliard School de New York.
 
Margie Gillis est membre de l’Ordre du Canada depuis 1988 et de l’Ordre national du Québec depuis 2009. Les gouvernements canadien et québécois lui ont également octroyé le titre honorifique d’ambassadrice culturelle. En 2001, pour souligner son apport unique à la culture nationale, le Conseil des arts et des lettres du Québec lui a décerné une bourse de carrière. Au cours de la saison 2008-2009, le Conseil des arts du Canada lui a remis le prix Walter Carsen d’excellence en arts de la scène et le célèbre Stella Adler Studio de New York lui a décerné le tout premier MAD Spirit Award, prix qui salue l’implication humanitaire exceptionnelle d’un artiste. En 2011, elle est devenue lauréate du Prix du Gouverneur général pour les arts du spectacle pour sa contribution à la danse et à la vie culturelle du pays.
 
Au fil des années, Margie Gillis a conquis son public par son interprétation des diverses facettes de l’âme humaine. Filatures, sa création précédente, a été présentée au Centre national des Arts et à l’Agora de la danse au printemps 2010. Elle poursuit sans relâche son travail de recherche, d’enseignement et de création.
 
Randal Newman
Randal Newman est un artiste visuel canadien de Winnipeg. Formé à la Fitzgerald School of Art, son travail a été présenté un peu partout dans le monde. Plusieurs de ses œuvres font partie de collections privées ou d’entreprise.
 
La danse et le théâtre ont toujours été une grande source d’inspiration pour lui et ont été le sujet de plusieurs de ses créations. De plus, à la demande de chorégraphes et de metteurs en scène, il a signé la scénographie de nombreuses productions théâtrales : Wunderbar, Underneath the Lintel, Breast Friends, The Magic Kingdom. Sa dernière exposition solo, familiaR, était composée d’une série de portraits de famille créés à partir de collection de diapositives des années 1950 et 1960. Randal Newman travaille présentement à la création d’une nouvelle série qui explore le concept des faux prophètes.
 
Durée : 1 h

Crédits

The Light Between
Chorégraphie Margie Gillis en collaboration avec Holly Bright, Marc Daigle, Paola Styron. Interprètes Margie Gillis, Paola Styron, Marc Daigle. Conception scénographique Randy Newman. Conception des costumes Anne Dixon. Conception des éclairages Pierre Lavoie. Musique originale et conception sonore Larsen Lupin.


POUR EN SAVOIR PLUS


PARLONS DANSE ArtTV



   causerie avec Margie Gillis
Jeudi 28 mars – 17 h 30 au ARTVstudio – Animatrice : Geneviève Guérard (en français seulement)
   Rencontre avec les artistes
Vendredi 29 mars – dans la salle après la représentation

HAUT

SAISON 2012-2013

BJM - Les Ballets Jazz de MontréalHofesh Shechter CompanyFrédérick Gravel / Grouped’ArtGravelArtGroupJosé Navas / Compagnie FlakAszure Barton & ArtistsTAO Danse TheaterLa Otra OrillaCarte BlancheT.r.a.s.h.Fondation de danse Margie GillisMaría Pagés CompañíaSinha Danse / Constantinople